Altercation avec un contrôleur, bis repetita

Une nouvelle fois, des usagers en règle se trouvent confrontés à un contrôleur qui abuse de son pouvoir.

Pour vous informer que jeudi dernier (jeudi 11 juin 2009) en prenant le train TER Vallée de la Marne à Paris Est 18h35, nous avons été interpellé par un contrôleur un peu plus aimable. Une partie du wagon était réservé, nous les habitués nous avons pris place dans les places non réservées. Les agents SNCF, aux alentours de 18h25, se sont aperçus qu’il allait manqué des places pour les réservations, ils ont voulu faire déplacer des personnes, leur informant qu’elles étaient assises sur des places réservées, hors ce n’était pas le cas, entre temps au moment de parler avec nous voyageur ils se sont empressés de coller sur la vitre "RESERVE" pas très perplexe. Nous nous sommes interposés pour leur informer que cela ne se faisait pas, et que ce n’était pas à 18h25 qu’il fallait se rendre compte de leurs erreurs. Le contrôleur est intervenu, et nous annoncé que c’était son train, alors nous avons fait connaissance de monsieur SNCF, que son train ne partira pas tant que ces personnes ne se déplaceront pas, étant tous solidaire nous nous sommes pas déplacés, celui-ci est descendu en nous menaçant qu’il allait faire intervenir la police ferroviaire, tout cela pour 4 places manquantes, hors dans notre wagon il restait 4 places vacantes mais bien sûre pas l’une à côté des autres. Au bout de 10 minutes la police ferroviaire est intervenue, monsieur SNCF, se sentant intouchable, et n’admettant pas son erreur à essayer de tout faire pour faire déplacer deux personnes, pour laisser place au groupe ayant réservé. Nous lui avons fait remarqué que l’étiquette mise derrière nous n’était pas là quand nous nous sommes installés. La police ne comprenait pas cette polémique qui n’avait pas lieu d’être, une personne du wagon s’est gentiment proposée de donner sa place pour que le train puisse partir, sachant qu’il y avait dans le wagon 4 places vacantes. Trouvez-vous cela normal de faire intervenir la police ferroviaire pour ce litige, d’être traité de la sorte, en plus que contrôleur nous informais que ces trains n’avait pas un caractère indispensable de réservation, il se contredisait à tout instant. Nous voyageur qui utilisons les transports en commun tous les jours, être traités de la sorte, nous sommes là que pour payer, devant des personnes incompétentes qui ne savent pas gérer les réservations, leurs équipes.

D’autre part j’attire votre attention sur la propreté des wagons, qui est déplorable, sous traiter des entreprises de nettoyages, pour effectuer un ménage de la sorte, c’est vraiment incroyable, des contrôles impromptues devraient être effectués. Je suis qu’ils ne vont pas être déçus.

Bien cordialement NH

Merci de nous avoir fait par de cette “aventure” que nous ne manquerons pas de faire remonter à la direction des TER vallée de la marne car ces problèmes de réservation deviennent récurrents, ainsi que les altercations avec certain contrôleur.

2 réflexions sur « Altercation avec un contrôleur, bis repetita »

  1. C’est un dingue ce contrôleur ! La même mésaventure m’était arrivée il y a 4 ou 5 ans à l’époque où le St Dizier (n° 1965) marquait l’arrêt à La Ferté Sous Jouarre. Alors que le départ était différé “pour une durée indéterminée”, mes “collègues de parcours” et moi prenions place dans un compartiment. Prenant notre mal en patience, nous étions installés depuis au moins trente minutes quand un caractériel à casquette est entré sans délicatesse et nous a demandé de lui laisser le compartiment pour “le service commercial”… Inutile de préciser qu’on l’a reçu le gus : nous lui avons signifié qu’il n’en n’était pas question ! Il nous a alors menacé de bloquer le train (C’était déjà fait…) et de nous faire déloger par la police ferroviaire ! Son intimidation nous ayant laissé de marbre, il est parti furieux, sans doute tenter sa chance ailleurs… Personne n’est venu nous déloger et le train s’est enfin décidé à partir ! Quand nous l’avons croisé dans le couloir lors de la descente en gare de La Ferté, ce monsieur s’est autorisé à nous proférer à nouveau des menaces ! Complètement dingue le gus… Je pense qu’il s’agit du même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *