Stationnement sur le terrain de RFF – Suite

Réunion en Mairie de CHATEAU THIERRY, le 29 janvier 2010

Le CDIU a rencontré Réseaux Ferrés de France, M. KRABAL, Maire de CHATEAU-THIERRY et M. MAGNIER, Maire d’ETAMPES à propos du stationnement sur la parcelle RFF côté ETAMPES/MARNE.

Un accord a été trouvé pour laisser le libre accès à la parcelle RFF où stationnent une cinquantaine d’usagers SNCF.

Cette parcelle sera réduite et limitée à l’usage des véhicules concernés pour éviter l’accès vers la zone de travaux de sécurisation effectués par le propriétaire actuel, RFF.

Le stationnement sur les parkings actuels et aux abords de la gare est un réel problème et le CDIU a déjà interpellé à juste titre, la Municipalité et plus récemment la Communauté de Communes qui ont été à l’écoute, afin que, dans le cadre d’un projet immobilier et de l’aménagement global de cette zone, côté Etampes, la capacité du stationnement soit augmentée et sa qualité améliorée.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de nos démarches.

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques éventuelles.

Stationnement sur le terrain de RFF

La mairie de Château-Thierry nous informe que depuis le 1er janvier 2010 le stationnement sur le terrain RFF est désormais impossible.

En effet, celui-ci avait été loué par la ville dans le cadre d’une convention d’utilisation à Réseau Ferré de France en 2009 pour réduire les difficultés de stationnement récurrentes sur le parking.

Or cette convention n’a pu être reconduite pour 2010.

Nous vous conseillons donc de ne plus vous garer sur ce terrain sous peine d’être amendable.

Une réunion en Mairie de CHATEAU-THIERRY est prévue prochainement avec RFF, à laquelle le CDIU est convié et participera bien entendu.

Nous ne manquerons pas de revenir vers vous afin de vous tenir informés des solutions mises en place pour améliorer le stationnement des usagers.

Mise à jour du 21/01/2010 15h00

Petite précision suite à des demandes :

Il s’agit du terrain vague accessible par le parking de la gare coté Etampes-sur-Marne, le long de l’avenue Ernest Couvrecelle.

image001

« Le CDIU s’est occupé de moi »

(Article paru dans l’Union le 13 janvier 2010)

Monique Guittard ne remerciera jamais assez la présidente du CDIU, Christine Guichard : « Ayant appris mes mésaventures, elle est venue me voir et s’est occupée de moi, m’a réconfortée. » La responsable du comité de défense des usagers du train, l’a aidée, en juin, à rédiger un courrier pour obtenir le remboursement de son abonnement mensuel, l’accident étant survenu au début du mois de janvier. Bingo !
Elle a pu prétendre à 82,10 € sur un abonnement qui en coûte 160. La SNCF ayant bien pris soin d’écrire : « Que cette mesure était prise à titre commercial » et qu’elle était « tout à fait exceptionnelle » !
Christine Guichard a également rédigé un courrier pour l’Agence nationale des accidents de personnes. « Nous avons joué un rôle de de médiateur, analyse la présidente. Nous ne sommes pas seulement là en situation de crise. Nous pouvons aussi intervenir pour aider des usagers du TER à réinstaurer un dialogue. C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à adhérer à notre association. »
cdiu.free.fr